IMG_5596

En cette période automnale, sur un coup de tête, j'ai eu envie d'une échappée au Canada pour profiter de "l'été indien" qu'en son temps Joe Dassin faisait découvrir aux français avec sa chanson éponyme. Mais les québécois vous diront que "l'Eté des Indiens" est un fantasme, un leurre, qu'il n'existe pas vraiment ou si rarement que cela tient du miracle météorologique : il faut en effet qu'il gèle, un matin, à l'aube  et au cours de la première quinzaine d'octobre pour que les deux ou trois jours suivants connaissent une température estivale voisinant les 25-30 degrés celsius.

Il n'empêche que la haute saison touristique s'achève le 15 octobre au Québec, et que si la chaleur ne règne pas, il n'y fait pas encore trop froid. Les touristes affluent à ce moment de l'année afin d'admirer les forêts aux couleurs flamboyantes. Il est donc préférable de réserver chambres d'hôtel ou chalets à l'avance si l'on veut pouvoir séjourner au bords des lacs notamment au moment du thangsgiving canadien, week-end au cours duquel les montréalais se déplacent beaucoup.